Rédaction : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Pour votre santé, référez-vous obligatoirement à votre médecin.


De nos jours beaucoup de couples éprouvent des difficultés de conception.

Dans le but d’atteindre l’objectif d’être parents un jour, certains font recours à la fécondation in vitro.

Cependant, le stress de ne pas pouvoir atteindre les résultats escomptés étant à son paroxysme, ils ne savent plus comment rester serein.

Comment gérer son stress avant et après une FIV (transfert embryon) ?

Voici quelques solutions pour surmonter le stress avant et après une fécondation in vitro.

Le stress réduit les chances de pouvoir procréer

Dans le processus de faire une fécondation in vitro pour concevoir, il est nécessaire de diminuer le stress.

En effet, il vous empêche d’avoir une bonne santé mentale et les chances que vous avez de pouvoir concevoir. Il est tout à fait normal d’avoir peur de ce qui se passera, de se demander si l’opération réussira ou pas.

Mais, le stress augmente le degré de peur que vous deviez normalement avoir au point de vous amener à penser négativement.

La tristesse et la colère sont des comportements que cela entraîne, ce qui ne favorise pas la procréation et la réussite de l’opération.

De plus, il faut ajouter que le stress modifie vos hormones.

Du coup, vous avez tendance à avoir des cycles irréguliers et parfois même une absence totale des règles.

Naturellement, cela ne facilite pas la réussite de la fécondation.

Vous le savez, sans l'ovulation, vous ne pouvez pas procréer.

Ainsi, ne pas pouvoir contrôler son stress ne vous avantagerait pas si vous voulez vraiment atteindre l’objectif de concevoir par fécondation in vitro.

Pour renforcer vos chances, donc de pouvoir avoir des enfants, il est important que vous parveniez à surmonter votre stress.

Quelles solutions pour surmonter son stress avant et après une FIV ?

Pour vaincre votre stress, plusieurs astuces pratiques s'offrent à vous.

Ne pas penser à la fécondation in vitro

Il est nécessaire de ne pas vous prendre la tête avant la fécondation in vitro.

En effet, si vous pensez négativement, il n'est pas sûr que vous obteniez les résultats que vous souhaitez.

Pour ce faire, aérez votre esprit et pensez aux activités qui vous apaisent.

Vivez normalement et oubliez de penser que la FIV pourrait avoir des conséquences négatives. Cela vous permettrait  d'avoir la paix du cœur pendant le temps de la préparation pour l’opération.

Cette méthode constitue en effet, que tout se passe bien pour vous.

Vous devez développer l’esprit de joie et bannir tout ce qui peut vous mettre dans un état contraire.

La peur, la tristesse ou la colère ne doivent plus faire partir de votre quotidien pour la bonne marche de l’opération.

Il faut que vous ayez confiance que l’opération marchera certainement.

Croire fermement qu’on est enceinte

Après la fécondation in vitro, il est très important que vous croyez fermement que vous êtes vraiment enceinte.

En effet, vous devez avoir la certitude que vous avez un être humain qui se développe de jour en jour en vous.

C'est un moyen qui vous permettra de toujours garder la bonne humeur et de rester loin du stress.

Faites des recherches et adoptez des comportements d'une future mère.

Prendre soin de soi

À ce stade, il est primordial que vous preniez soin de vous surtout de votre santé alimentaire.

Puisque, vous aurez quelques changements, quelques envies dans les semaines qui vont suivre.

Cependant, l’essentiel est de suivre une bonne alimentation, saine et équilibrée pour votre propre bien-être et celui du bébé.

À part toutes ces solutions, il est important de préciser que la respiration est aussi un moyen très efficace pour vous de diminuer le stress que ce soit avant ou après la fécondation in vitro.

D'ailleurs, c'est la meilleure méthode qui vous permettra de régulariser vos pressions artérielles et qui vous donnera un supplément d’oxygène par la même occasion.

Enfin, cette solution vous soulagera et évitera le stress.


Lire aussi :

Comment gérer son stress avant et après une augmentation mammaire ?

Comment gérer son stress avant et après une sleeve (gastrectomie) ?

Catégorie : Grossesse