Rédaction : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Pour votre santé, référez-vous obligatoirement à votre médecin.


Les défenseurs de l’avortement affirment généralement que l’IVG ne laisse aucune séquelle sur le plan psychologique.

Pourtant les femmes ressentent de la culpabilité et de l'angoisse.

Elles ont également un sentiment de deuil ou encore de dépression.

Comment gérer son stress après un avortement volontaire ?

Une mauvaise gestion de ces troubles psychologiques peut provoquer des conséquences encore plus désastreuses.

Petit tour d'horizon sur comment, gérer son stress après un avortement volontaire.

Les manifestations du stress post-avortement

Le stress post-avortement est un facteur qui prend sa source à partir d’un certain nombre de questions que se pose la femme.

Elle se demande par exemple : "Pourquoi ai-je pris une telle décision ?" ou "Était-ce la meilleure décision à prendre ?".

À force de méditer sur ces différentes questions, des sensations commencent à s’installer dans la psychologie de la femme.

Il s’agit des sentiments de culpabilité, de solitude, d’abandon et de colère.

À cela s’ajoute l’impression de confusion qui plane généralement dans la tête à force de ne trouver aucune issue de sortie.

L’ensemble de ces symptômes sont appelés par les spécialistes le syndrome de stress post-avortement.

Les solutions pour bien gérer son stress après un avortement volontaire

Il existe plusieurs astuces efficaces pour gérer le stress post avortement.

Prendre soin de son apparence au quotidien

En général, après une interruption volontaire de grossesse, la plupart des femmes victimes de stress négligent leur apparence.

Démoralisées, ces dernières ressentent une sensation de haine envers leur propre personne.

Elles ne s'aiment plus et n'arrivent même plus à se regarder dans la glace.

Pour remédier à cet état d’âme, il est important de savoir que l’une des meilleures façons de gérer son stress c’est de bien entretenir son corps.

Il est conseillé par exemple de vous rendre en salle d’esthétique afin d’apporter une touche neuve à votre peau.

Vous pourriez par la même occasion opter pour un très bon make-up pour faire rayonner votre visage.

De plus, il serait également bien de faire un tour au salon de coiffure afin de redonner un nouvel air à vos cheveux.

En bref, il s’avère important après un avortement provoqué de prendre soin de soi-même.

Faites-vous plaisir, c'est l'essentiel.

Ces démarches entrent en effet dans un processus de mise en valeur de soi-même.

Opter quotidiennement pour les sports antistress

Les sports antistress disposent des propriétés capables de vous booster afin de vous sortir de l’état dépressif.

Ils évacuent non seulement les tensions psychologiques, mais aussi apaisent votre psychologie.

Dans ce contexte, le yoga est un sport parfaitement adapté pour vous libérer au quotidien du stress post-avortement.

Cette activité vous procure dès les premières minutes un certain soulagement et une sensation de bien-être.

Outre le yoga, vous pourriez aussi faire du stretching qui est un excellent sport antistress.

Grâce à cette activité, vous facilitez la relaxation des muscles et la réduction des douleurs chroniques post-avortement.

Le stretching vous débarrasse du stress chaque jour avec une certaine aisance et douceur.

Faire recours aux thérapies comportementales et cognitives

Fortement recommandées par la haute autorité de santé, les thérapies comportementales et cognitives sont très efficaces.

Elles permettent de mieux gérer le stress après un avortement.

Elles servent à canaliser le stress et surtout à chasser les pensées négatives qui surviennent après l’avortement.

En effet, il s'agit du sentiment du suicide, de honte ou encore de rejet de soi-même.

Ces thérapies sont constituées d’un ensemble de techniques personnalisées afin de vous permettre de sortir du cercle vicieux du stress.

Il est ainsi recommandé de recourir à un psychologue ou un psychiatre avéré afin de bénéficier de ces thérapies.

Ces derniers sont habilités à vous apporter leur expertise pour vous permettre de bien gérer le stress au quotidien.

Somme toute, il faut noter que la relaxation ou la respiration demeure la meilleure solution.

Elle vous aide à réduire efficacement le stress post-avortement.


Lire aussi :

Comment gérer son stress après un AVC pour prévenir la récidive ?

Comment gérer son stress après un cambriolage ?

Catégorie : Grossesse