Rédaction : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Pour votre santé, référez-vous obligatoirement à votre médecin.


Vous vous sentez bien souvent essoufflé après avoir effectué une petite activité physique, ou après avoir monté des marches d'escaliers ? Cette sensation d’inconfort au niveau de votre respiration vous rend le quotidien difficile à vivre.

En effet, bien que le fait d’être essoufflé soit purement naturel et normal, au-delà d’une certaine proportion il peut devenir un facteur inquiétant.

Plusieurs raisons d’ordre divers peuvent en être la cause.

Essoufflement : comment s’essouffler moins vite ?

Quels sont les facteurs qui peuvent expliquer un essoufflement répétitif ?

Il faut déjà retenir d’emblée que l’essoufflement est le résultat d’un déséquilibre entre la demande en oxygène lorsque vous exercez un effort physique de façon répétitive et la réponse que peut fournir l’organisme.

En des termes plus clairs, dans une situation particulièrement éprouvante physique, votre organisme n’est pas en mesure de fournir l’apport d’oxygène nécessaire pour vous assurer une respiration constante.

Les raisons qui peuvent expliquer un tel état de déséquilibre respiratoire trouvent leurs origines dans un premier temps dans les pathologies cardiaques et pulmonaires telles que l’asthme, le tabagisme, la pneumonie, les fibroses.

Dans un second temps, l’essoufflement peut être d’origine métabolique, par exemple si vous faites face à une obésité.

Il peut être dans un troisième temps, et plus couramment d’ailleurs le produit de crise psychologique, en l’occurrence l’anxiété, le stress et les crises d’angoisse.

Comment peut-on y faire face ?

Comme nous l’avons précédemment évoqué, l’essoufflement chronique peut constituer un véritable handicap au quotidien.

En effet à travers ses manifestations, vos mouvements et déplacements les plus simples peuvent très vite devenir un véritable casse-tête.

L’origine étant la mauvaise oxygénation des organes, une prise en charge peut être effectuée soit par votre propre soin, soit à travers une intervention médicale.

Intéressons-nous aux solutions qui s’offrent à vous dans l’immédiat :

  • Évitez des séjours en altitude

La raison paraît évidente.

Plus nous montons en altitude, et plus l’air se raréfie.

Autant vous dire que les habitations ou visites de lieux trop en hauteur ne sont pas conseillées.

Si votre chambre se trouve à l’étage, vous gagnerez donc à aménager une pièce au rez-de-chaussée, pour éviter le supplice que peut représenter la marche des escaliers.

  • Modifiez votre style de vie

Cela passe par l’exécution des tâches adaptées à votre rythme et moins énergétiques.

Par exemple, vous pouvez répartir vos activités en de petites étapes faciles à exécuter.

De même, restez assis lorsque l’activité le permet, évitez de soulever des objets lourds et rangez auprès de vous les objets utiles au quotidien.

Cela vous évitera d’avoir à effectuer des déplacements

  • Communiquez vos sentiments si vous êtes anxieux.

L’anxiété et le stress impactent négativement l’organisme et accélèrent le rythme cardiaque.

Il est donc indispensable de garder l’esprit ouvert et de partager vos peines et sentiments avec vos proches.

Cela aura pour effet bénéfique de vous soulager de ce poids émotionnel.

  • Agissez directement sur votre environnement immédiat

Évitez à tout prix les facteurs qui peuvent vous essouffler très rapidement à savoir le tabagisme, les parfums à forte flagrance, le pollen des fleurs.

Pensez aussi à ouvrir les fenêtres de vos pièces pour faciliter l’afflux de l’air frais dans la maison.

Face à l’essoufflement chronique : les exercices de respiration et de relaxation sont vos meilleurs atouts

L’on ne dira jamais assez le rôle combien important de la respiration dans le maintien constant du rythme respiratoire et dans le fonctionnement optimal de l’organisme.

Les exercices de respirations participent pour beaucoup au renforcement de votre diaphragme.

Pouvoir sentir et apprendre à utiliser votre diaphragme représente en effet un grand pas pour vous essouffler moins vite.

Faciles à inclure dans vos habitudes au quotidien, ces petites activités de respiration vont vous permettre de renforcer ce muscle inspirateur de la respiration pour oxygéner efficacement tous les organes notamment vos poumons et votre cœur.

Nous vous recommandons de procéder que ce soit chez vous ou au bureau à de petits exercices respiratoires toutes les fois que le besoin se fait sentir.


Lire aussi :

Enfant intérieur : comment guérir son enfance difficile ?

Est-ce que le stress donne des cheveux blancs quand on est jeune ?

Catégorie : Respiration