Rédaction : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Pour votre santé, référez-vous obligatoirement à votre médecin.


Il nous arrive à tous de connaître des périodes de stress intenses et même des troubles du réconfort.

Quand cela arrive, on a envie que d’une chose : que cette période passe rapidement.

Savez-vous cependant que votre alimentation peut créer ou exacerber ces troubles ? Découvrez les groupes d’aliments à éviter pour être moins sujet au stress et aux troubles du réconfort.

Stress et trouble du réconfort : quels aliments sont à éviter ?

Le stress et les troubles du réconfort : quoi savoir ?

Le stress est une pathologie qui touche un grand nombre de personnes.

Il se manifeste par différents symptômes chez chacun, mais fait ressentir généralement une sorte de sensation de pression.

Certaines personnes quand elles sont stressées se sentent même incapables d’agir comme elles le feraient en circonstances normales et le doute les submerge.

Les différents symptômes ressentis par une bonne partie ces dernières sont par exemple le fait de transpirer à grosses gouttes, le cœur qui bat très vite, les jambes qui tremblent, être incapable de formuler des phrases logiques et compréhensibles.

Il ne s’agit là que de quelques symptômes observés sur la majorité des sujets étudiés.

Les troubles du réconfort sont quant à eux en quelque sorte à la fois une cause et une manifestation du stress.

En effet, ils s’expliquent par un manque de confiance en soi.

C’est généralement face à des situations spécifiques qu’ils s’observent et ils peuvent être la source d’un stress encore plus grand pour le sujet.

Enfin de compte, le trouble du réconfort engendre du stress ce qui vous déstabilise totalement.

La victime d’un trouble du réconfort a constamment besoin d’être rassurée et ne se convainc pas de l’intérêt qu’on lui porte.

Elle peut aussi être très suspicieuse et nerveuse face à la moindre situation.

Le stress est donc omniprésent.

Quels aliments éviter pour limiter le stress et les troubles du réconfort ?

Le stress et les troubles du réconfort mettent notre corps à rude épreuve.

Pour éviter qu’ils aient raison de notre contenance, on peut éviter certains aliments qui les rendent plus intenses.

Il s’agit en premier lieu des aliments contenant du sucre.

En effet, le stress stimule la production par le corps de cortisol.

Le taux de sucre sanguin est boosté par une consommation excessive de sucre, ce qui pousse l’organisme à produire du cortisol dans les mêmes proportions afin d’équilibrer ces deux taux.

Le résultat est que votre taux de cortisol monte en flèche, ce qui renforce les conséquences du stress sur vous.

Cela vous cause de l’insomnie, la nervosité, l’anxiété, les maux de tête, etc.

De même, évitez de consommer des édulcorants artificiels qui ne sont que du faux sucre.

Ils provoquent des effets secondaires dont l’un des plus fréquents est le stress.

D’ailleurs, plus vous en consommez, plus vous avez envie de prendre du sucre.

Ils sont donc à bannir si vous souhaitez contrôler votre stress.

Ajoutez à la liste les glucides raffinés et/ou transformés.

Ce sont des produits qui contiennent également énormément de sucre sans offrir un apport nutritionnel véritable au corps.

Ce sont des calories inutiles pour le corps.

En les consommant, votre taux de sucre sanguin sera instable, ce qui peut être à l’origine de troubles lunatiques et causés de l’irritabilité.

Par ailleurs, limitez également votre consommation d’alcool.

Un verre de vin est réputé pour vous relaxer et faire du bien à votre corps.

Au-delà, cela devient tout le contraire, car vous devenez anxieux et nerveux.

Plus grave encore, votre pression sanguine est fortement accélérée par l’alcool, ce qui vous fait ressentir davantage de stress.

La caféine dans une certaine proportion également peut augmenter votre stress et vos troubles du réconfort.

Il faut alors réduire les aliments tels que le café, les boissons énergétiques ou gazeuses, le chocolat, etc.

Le stress et les troubles du réconfort peuvent également se soigner grâce à des exercices de respiration.

D’ailleurs, ces derniers constituent les meilleurs palliatifs au stress et aux troubles du réconfort.


Lire aussi :

Stress et trouble de l’attention chez l’adulte : que faire ?

Stress et vitiligo : comment favoriser sa guérison ?

Catégorie : Psychologie