Rédaction : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Pour votre santé, référez-vous obligatoirement à votre médecin.


L’arrivée d’un nouveau-né au sein d’une famille est incontestablement un événement heureux.

Mais avant la venue de ce dernier, l’organisation générale est souvent stressante pour les parents.

S’il s’agit d’un sentiment normal, il n’en demeure pas moins qu’il existe des astuces pour le gérer et assurer un retour plus serein à la maison.

Comment gérer son stress avant l’arrivée de bébé à la maison ?

Pourquoi le retour à la maison avec bébé peut être source de stress ?

Pour chaque parent, les sources de stress sont multiples.

Ils s’étendent de l’annonce de la grossesse jusqu’à l’accouchement et le jour de départ de la maternité.

D’abord, la préparation matérielle et financière est le premier facteur de stress chez les parents.

Car, il ne faut pas s’y méprendre : un nouveau – né a des besoins qui nécessitent des moyens conséquents.

Entre la gestion de la santé de la mère et de l’enfant, la préparation de la chambre, le choix des meubles, des vêtements ne pas stresser serait presque un miracle.

De plus, si les moyens financiers sont limités, la panique est naturellement au rendez-vous et plonge les parents dans un suspens presque sans fin.

Ensuite, les risques liés au déroulement de l’accouchement sont aussi source de peur et de stress pour les deux parents.

Et une fois le bébé né, il doit passer quelques jours à la maternité avant de rejoindre le domicile familial.

Là encore, un autre type de stress se fait ressentir.

Il s’agit des appréhensions relatives à la gestion du bébé une fois de retour à la maison.

Car rappelons-le, à la maternité les parents sont aidés par le personnel soignant dans les soins de l’enfant.

Le fait pour eux de devoir désormais prendre seuls le relais chez eux peut être fortement inquiétant.

Cependant, maîtriser cette angoisse est indispensable pour accueillir l’enfant dans un environnement calme.

Cette appréhension passe entre autres par une bonne mise en place à la maison, une bonne préparation morale et la pratique d’activités relaxantes.

Bien se préparer moralement et matériellement

La préparation psychologique est importante dans la mesure où un enfant bouleverse en profondeur toutes les habitudes de ses parents et de la famille en général.

À cet effet, il est important pour les parents de passer le plus de temps possible ensemble avant l’accouchement et le retour du bébé à la maison.

Cela permettra de renforcer les liens et de mieux se préparer.

Il est aussi primordial de prédisposer les autres enfants à l’arrivée du petit dernier afin de limiter les potentielles crises qui peuvent devenir très vite angoissantes.

Enfin, la préparation psychologique implique aussi une planification de la répartition des tâches ente les membres de la famille.

De cette manière chacun est informé de ses attributions supplémentaires et des ajustements qu’il devra réaliser sur son planning habituel.

Le second aspect de gestion du stress avant l’arrivée de bébé à la maison passe par une bonne préparation matérielle.

Pour ce faire, avant l'arrivée du bébé, pensez à vérifier les couches, le lait, le matériel de bain, la couchette, les éléments de sécurité, etc.

Si tout le matériel est prêt, vous n’aurez aucune autre raison de stresser et serez ainsi plus zen.

Se détendre

Au-delà de toutes les dispositions matérielles et morales, il est vital de vous détendre le plus possible avant le moment fatidique du retour à la maison.

Dans ce cadre, pensez à bien dormir et faire des activités qui vous aident à lâcher prise.

Ça peut être du sport, de la danse, du yoga, de la natation ou de simples exercices de respiration.

Peu importe l’option que vous choisissez, l’une des clés pour bien gérer votre stress avant l'arrivée du bébé à la maison reste la respiration.

Apprenez donc à bien respirer afin d’éliminer toutes les toxines de votre corps.

Cela vous permettra de vous purifier, de réduire le cortisol et d’être ainsi plus calme, plus apaisé et plus gai.


Lire aussi :

Comment gérer son stress avant la rentrée à la fac ?

Comment gérer son stress avant les fêtes de Noël ?

Catégorie : Grossesse