Rédaction : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Pour votre santé, référez-vous obligatoirement à votre médecin.


Uriner constitue de tout temps un besoin capital de l'homme pour se maintenir en bonne santé.

Malheureusement, l'incapacité d'uriner en toute aisance alors que la vessie est pleine est un problème majeur qui touche les hommes de même que beaucoup de femmes.

Contrairement aux causes essentiellement physiques, plusieurs autres causes comme le stress sont facteurs de cette rétention urinaire.

Difficulté à uriner à cause du stress : comment faire ?

Voici quelques approches de solutions pour soulager vos difficultés urinaires dues au stress.

Qu'est-ce qui explique la difficulté à uriner liée au stress ?

L'impossibilité d'uriner à cause du stress devient de plus en plus inquiétante.

En effet, cette phobie sociale se déclenche lorsqu'une personne a peur d'être vue ou entendue pendant qu'elle urine.

Cette peur d'être vue provoque systématiquement la rétention de l'urine chez cette dernière.

Toutefois, loin du regard ou dans une zone isolée cette difficulté à uriner ne se pose plus.

Les raisons de cette rétention urinaire due au stress sont d'ordre biologique, psychologique, social, etc.

Elles sont souvent pour la plupart liées à un traumatisme, à la timidité, à un choc émotionnel, à des moqueries.

Ces troubles peuvent être également liés à l’éducation parentale ou scolaire.

Ainsi, une personne va souvent stresser lorsqu'il s'agit de sortie avec ses pairs, de prendre de la boisson en public qui provoquerait l'envie d'uriner.

Par ailleurs, elle cherchera des excuses pour ne pas aller à la plage ou prendre part à un salon, afin d'éviter cette situation embarrassante.

Cela cause un mal être social permanent qui peut s'avérer très dangereux.

Quelles solutions pour la difficulté à uriner à cause du stress ?

Le fait de retenir son urine pendant de longues heures à cause du stress est très néfaste pour le bien-être physique et psychologique.

Cette difficulté à uriner augmente les risques d'infection urinaire et d'autres troubles connexes.

Toutefois, cette impossibilité d'uriner à cause du stress ne constitue pas une fatalité.

Il existe aujourd'hui une flopée de solutions pour soigner ce trouble psychologique.

Connaître l’origine de cette difficulté à uriner peut constituer une donnée importante qui permet d’analyser la phobie qui vous traumatise.

En effet, une thérapie adéquate accompagnée de l’aide d’un professionnel de santé ainsi que la participation à des ateliers permet généralement de venir à bout de ce problème.

Par ailleurs, la consultation d'un médecin spécialisé est capitale dès que le patient prend conscience de son état.

En parler à son médecin permet donc de réduire les risques d’être confronté à un trouble aigu.

La guérison donc de la rétention d'urine provoquée par le stress passe par la prise en charge du patient.

Cependant, les médicaments prescrits ne sont pas souvent pour la plupart des remèdes efficaces contre le stress.

C'est pour cette raison qu'il devient utile de faire appel à d'autres techniques pour éliminer une fois pour tout le problème.

La respiration, un autre moyen efficace pour remédier à la difficulté à uriner

Dans une société emprise à une évolution très rapide, nombreuses sont les personnes qui sont exposées régulièrement au stress.

Ce qui représente un facteur très bouleversant et qui engendre des difficultés urinaires.

Cependant, les techniques de respiration constituent des défenses contre les troubles psychologiques qui empêchent d'uriner en toute aisance.

En effet, la respiration constitue une solution recommandée pour réduire l'angoisse, l'anxiété et le stress.

De plus, un exercice de respiration idéal favorise une bonne utilisation du diaphragme.

Par ailleurs, les exercices de respiration agissent à la fois sur les facteurs psychologiques, ce qui permet de détourner l'attention de l'esprit sur le problème urinaire.

Ils influencent également les facteurs physiologiques grâce à la stimulation du système nerveux.

En outre, la pratique de quelques exercices de respiration par jour sera très bénéfique pour redonner confiance au patient.

Elle permettra à ce dernier d'améliorer considérablement ses relations avec les autres.


Lire aussi :

Difficulté à tomber enceinte du deuxième : que faire ?

Difficulté de communication dans le couple : quelle solution ?

Catégorie : Santé