Rédaction : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Pour votre santé, référez-vous obligatoirement à votre médecin.


La grossesse est l’un des moments les plus stressants dans la vie d’une femme.

Chacune de ses étapes entraîne de nombreux changements et bouleversements auxquels toutes les femmes n’arrivent pas à faire face convenablement.

La nidation fait partie de ces étapes primordiales qui peuvent engendrer le stress si elles ne sont pas bien vécues.

Comment gérer son stress pendant la nidation ?

Mais comment entraîne-t-elle concrètement le stress et comment lutter contre ce dernier ? Découvrez tout ce que vous devez savoir dans cet article.

La nidation et le stress

La nidation est le passage de l’ovule fécondé vers l’utérus où elle s’installera et se développera.

Encore appelée implantation, elle dure environ cinq jours.

Ce n’est qu’au terme de l’installation de l’ovule dans l’utérus que débute réellement la grossesse.

Ce passage dans l’utérus ne se fait pas sans conséquences dans l’organisme de la femme.

Ce sont toutes ces conséquences ou changements qui sont susceptibles d’engendrer le stress chez la femme enceinte.

Le premier effet de la nidation est relatif aux douleurs provoquées au niveau de l’abdomen de la femme enceinte.

Ces douleurs peuvent être légères chez certaines, mais modérées ou fortes chez d’autres.

Il est également noté des saignements qui peuvent être faibles chez certaines femmes enceintes, mais abondants chez d’autres.

La nidation engendre ensuite la production de plusieurs hormones qui impacteront grandement le quotidien de la femme enceinte.

Ces hormones provoquent entre autres une douleur au niveau de la poitrine et des seins, des nausées et des maux de tête constants.

Certaines de ces hormones vont provoquer une modification du corps de la femme.

Comme évoqué, ce sont toutes ses transformations en plus des soucis liés au bon déroulement de la grossesse et au bien-être de l’enfant qui génèrent le stress.

Et ce stress devra être géré au mieux afin d’éviter certains impacts négatifs.

Gérer son stress pendant la nidation

Plusieurs solutions existent heureusement afin de lutter contre le stress pendant la nidation.

La plupart d'entre elles sont naturelles.

Se reposer suffisamment

Une première façon pour une femme enceinte de gérer son stress est le repos.

Le sommeil produit en effet de nombreux bienfaits pour la santé.

Il permet entre autres à l’organisme de récupérer, de stimuler le système immunitaire, et contribue à la réduction du cortisol, l’hormone du stress.

Bien se nourrir

Une bonne alimentation peut contribuer à la réduction du stress chez une femme enceinte.

Elle permet non seulement à la femme enceinte de disposer de l’énergie en quantité, mais aussi de réduire le stress.

Certains oligo-éléments, acides aminés ou vitamines favorisent en effet une augmentation de la sérotonine et de la mélatonine.

Ces substances contribuent à l’augmentation du sentiment de bien-être et favorisent le sommeil.

Ces vitamines ou acides aminés se retrouvent principalement dans les fruits, les produits laitiers, les légumes, les céréales, la viande et autres.

Écouter de la musique

Une autre façon très simple et facile de contribuer à la réduction du stress est l’écoute régulière de la musique.

Elle aussi contribue à la production de la sérotonine.

Des études ont par ailleurs révélé que la musique est non seulement bénéfique pour la femme enceinte, mais aussi pour le bébé.

Faire de l’exercice

Il est souvent recommandé aux femmes enceintes de pratiquer quelques minutes d’exercices physiques de façon régulière.

Il s’agit d’une bonne recommandation, car les exercices physiques permettent de se détendre et d’évacuer les tensions.

Elles participent aussi à la production d’endorphines qui stimulent la bonne humeur et contribuent ainsi à la réduction du stress.

Mais étant enceintes, les femmes devront plutôt opter pour la marche et de simples exercices de respiration et de relaxation.

Il apparaît, en résumé, que la nidation peut être source de stress chez beaucoup de femmes enceintes.

Ce stress se doit d’être bien géré afin d’éviter d’éventuels problèmes de santé graves aussi bien chez la femme que chez l’enfant.

Diverses solutions existent, dont les exercices de respiration qui contribuent systématiquement à la réduction du stress.


Lire aussi :

Comment gérer son stress pendant l’allaitement ?

Comment gérer son stress pendant la prière (libération émotionnelle) ?

Catégorie : Grossesse