Rédaction : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Pour votre santé, référez-vous obligatoirement à votre médecin.


Lors d’un examen de conduite, il est fréquent de voir des candidats paniquer.

En effet, cet examen est un moment qui expose la majorité des candidats à un grand stress.

Cependant, si celui-ci est mal géré, il peut être la cause d’échec dans certains cas.

Comment passer son permis sans stress ?

Comment arrêter de stresser pour passer le permis ?

Les causes et les symptômes du stress lors de l’examen de conduite

Le stress est une réaction normale de l’organisme face à un danger ou à un défi.

Il peut avoir plusieurs origines lors de l’examen de conduite.

Le manque de confiance en soi est notamment l’une des causes principales.

Il se peut que vous ayez une faible estime de vous, vous pensez alors ne pas être capable.

Par ailleurs, l’anxiété peut aussi favoriser le stress au cours de l’examen de conduite.

Vous aurez ainsi l’impression de voir le danger partout surtout en conduisant une voiture.

À cela s’ajoutent le regard des autres et la peur d’échouer.

Cependant, il faut noter qu’à une dose raisonnable, le stress peut aussi avoir des effets positifs sur vous.

Il peut par exemple augmenter votre attention et par conséquent votre efficacité.

C’est le stress à haute dose qui cause des effets négatifs.

Si vous n’arrivez pas à le gérer, il peut favoriser la déconcentration.

Vous ne conduirez alors pas comme il le faut.

Il est aussi possible qu’à un moment, vous ne soyez plus en mesure d’entendre les consignes de l’inspecteur.

Il vous sera ainsi impossible de regarder sur les côtés, car votre regard sera fixé droit devant.

De plus, il sera plus difficile de contrôler ses gestes.

À cause de tout ça, vous ressentirez peut-être des maux de ventre et des tremblements.

Tout cela peut vous conduire vers l’échec.

Les solutions possibles pour arrêter de stresser et passer le permis

Même si les origines du stress lors de la conduite sont si nombreuses, il existe des solutions pour le gérer.

Avant de passer à l’examen, mieux vaut réaliser des examens blancs et s’entraîner.

Avec beaucoup d’entraînement, vous serez plus sûr de vous et vous aurez plus de chance de réussir.

Le fait de connaître à l’avance le lieu où se déroule l’examen est aussi une bonne chose.

Cela vous permettra de vous entraîner.

Par ailleurs, pour éviter le regard des autres et la pression de vos proches, gardez ce moment secret pour vous.

Aussi, à la veille de l’examen, pensez à prendre un bon dîner et à dormir suffisamment.

Lors du jour J, il est recommandé d’opter pour une tenue qui vous permettra d’être à l’aise.

Ayez également une attitude positive.

En outre, il est très important de considérer ce moment comme étant une séance tout à fait ordinaire.

Pensez aussi à commenter mentalement votre conduite.

En faisant cela, vous pourrez facilement anticiper et repérer les indices utiles.

En ce qui concerne l’inspecteur, n’ayez pas peur de lui.

Faites plutôt comme si c’était un formateur comme les autres.

Conclusion

La respiration est considérée comme la meilleure solution pour lutter contre le stress.

En effet, il faut savoir qu’en cas de stress, votre souffle sera plus court, mais plus rapide.

À cause de cela, vous ressentirez des douleurs thoraciques et même des vertiges.

De plus, vos cellules n’auront pas suffisamment d’oxygène.

Ce qui ne fera qu’aggraver votre état d’anxiété.

Heureusement, une bonne respiration permettra de remédier à cela.

En faisant divers exercices de respiration, vous améliorerez la fonction de vos organes digestifs tout en favorisant l’élimination des déchets toxiques.

De plus, cela assurera aussi la diminution de la production de noradrénaline qui est l’une des hormones responsables du stress.

La respiration sera donc en mesure de calmer vos éventuelles crises d’angoisses.


Lire aussi :

Ne plus stresser pour les cours et les contrôles à l’école

Comment arrêter de stresser pour son avenir (peur du futur)?

Catégorie : Événements