Rédaction : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Pour votre santé, référez-vous obligatoirement à votre médecin.


Avoir des douleurs au cœur peut être le signe indicateur d'une maladie grave.

Il y a plusieurs origines à ce mal.

Toutefois, il est nécessaire de vite prendre rendez-vous auprès d'un médecin pour un diagnostic complet.

Stress et douleur au cœur : comment soulager un pincement au cœur ?

L'une des origines connues du pincement au cœur est le stress.

Comment soulager le mal au cœur causé par le stress ? On en parle ici.

Comment se manifestent les pincements de cœur ?

Les pincements au cœur sont des douleurs variables d'un individu à un autre.

La douleur peut être aiguë chez l'un et persistante chez l'autre.

L'intensité et la fréquence des pincements permettent au médecin de connaître l'origine des douleurs.

Pour reconnaître un pincement au cœur, c'est simple :

  • vous avez une sensation de picotements au niveau de la poitrine ;
  • vous avez des douleurs thoraciques intenses ;
  • vous sentez des pointes d'aiguille au cœur.

D'autres signes peuvent aussi indiquer que vous êtes sujet à des pincements de cœur.

Il s'agit entre autres des palpitations, d'une sensation d'oppression de la poitrine, de l'essoufflement, etc.

L'âge, la mauvaise alimentation, l'abus de certains médicaments, le manque d'activités physiques peuvent tous entraîner ces maux.

Si vous êtes souvent angoissé, paniqué ou stressé, vous avez certainement des essoufflements et quelques palpitations.

Le stress est donc un facteur de risque important.

Quelles solutions pour soulager le pincement au cœur ?

Les pincements au cœur ont tendance à nous alerter sur notre état de santé.

Si vous avez une douleur aiguë et/ou persistante au cœur, n'hésitez pas à vous faire ausculter en urgence pour une prise en charge rapide.

Si les pincements ne sont que passagers, vous devez quand même faire examiner votre douleur par un médecin généraliste.

Il s'agit dans un premier temps, d'un examen clinique simple.

En fonction des résultats de celui-ci, le médecin généraliste vous dira si des examens complémentaires sont nécessaires.

Pour traiter les douleurs ressenties, il faut tenir compte de leurs origines.

Si vos pincements entraînent une irrégularité du rythme cardiaque, vous pouvez simplement consommer certains médicaments prescrits par le médecin.

Il est possible de prévenir les douleurs causées par le stress en limitant les facteurs de risque.

Par exemple, vous pouvez commencer par adopter une alimentation équilibrée et saine.

Les produits naturels ou chimiques qui ont des effets excitants sont à proscrire.

Commencez aussi à faire des activités physiques régulièrement si vous n'en aviez pas l'habitude.

Par ailleurs, vous n'êtes pas obligé de faire de gros efforts physiques.

Cela ne fera qu'augmenter votre rythme cardiaque et accentuera vos douleurs à la poitrine.

Mettez-vous par exemple au yoga, à la marche, ou à la natation.

Le stress est un facteur qui peut faire augmenter le risque d'avoir des pincements permanents au cœur.

Votre travail, vos amis, votre famille ou plus généralement votre environnement social peuvent causer cette situation inextricable.

Pour gérer votre stress afin de réduire les pointes au cœur, certains exercices de relaxation, de respiration et même la sophrologie sont très efficaces.

Au besoin, n'hésitez pas à faire le recours à un psychologue pour un suivi personnalisé, surtout si les douleurs thoraciques persistent.

La respiration : la meilleure solution pour déstresser et soulager le pincement au cœur

Avant d'aller voir le médecin généraliste ou même le cardiologue pour connaître la cause de vos douleurs au cœur, il est souhaitable que vous pratiquiez des exercices de respiration.

Quelle que soit la cause du mal, la respiration peut apaiser la douleur.

C'est la meilleure solution pour faire diminuer le stress.

Toutefois, il ne suffit pas de respirer pour guérir des pincements au cœur.

Il existe plusieurs exercices de respiration pour lutter contre l'angoisse.

Le plus important reste cependant la respiration par le nez et à rythme régulier.

Cela permet de désamorcer l'anxiété et de décélérer le rythme trop rapide des battements du cœur.


Lire aussi :

Zona et stress psychologique : que faire pour se soigner ?

Quel antidépresseur naturel choisir pour lutter contre la dépression ?

Catégorie : Douleur