Rédaction : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Pour votre santé, référez-vous obligatoirement à votre médecin.


Dans un monde de perpétuelles adversités tant au plan professionnel que personnel, il est facile d'affirmer que tout le monde est psychologiquement mis à rudes épreuves.

À la différence des uns qui écourtent leurs états de stress, certains autres s'y enferment plongeant ainsi leurs esprits dans un combat sans repos.

Comment se manifeste le stress chronique et comment s'en débarrasser ? On en parle ici.

Stress psychique chronique : comment reposer son esprit ?

Le passage du stress standard au stress chronique.

De façon naturelle, notre organisme réagit à toute nouvelle situation par la création d'une certaine pression ou excitation dans notre organisme en général et notre esprit en particulier.

En effet, le corps libère des hormones comme l'adrénaline qui ont pour but d'inciter l'individu à affronter la situation qui tient en alerte leur fort intérieur.

Malheureusement, force est de constater que des personnes souffrant de stress chronique n'arrivent pas à se défaire de cet état d'urgence dans lequel sont plongés leurs esprits.

Stress chronique : une pathologie qui peut vous conduire à un chaos émotionnel

Imaginons deux individus A et B ayant tous deux échoué lors d'entretiens d'embauche.

En attendant leurs différents résultats, ces individus expérimentent le stress standard.

Après des résultats négatifs, l'individu A se détache du stress dans lequel il était pour aborder avec calme d'autres challenges.

Mais, l'individu B reste inconsciemment bloqué dans son état de stress du fait d'avoir manqué une opportunité d'embauche.

De façon claire, le stress psychique chronique est le fait qu'un individu s'enferme dans un cercle vicieux où il est submergé par l'anxiété et des pensées négatives.

Le cumul des émotions et pensées négatives conduit l'individu dans un monde parallèle : il juge tout ce qui l'entoure sur la base de ses émotions qui sont en toute vraisemblance négativement affectées.

Converser et échanger pour se décharger

En réalité, être dans un état de stress chronique revient à communiquer avec soi-même des difficultés et épreuves traversées.

Dès lors, mettre fin à cette situation en vous adressant à un esprit extérieur soit professionnel, familial ou amical serait d'une grande aide.

Cela aura au minimum le mérite d'alléger votre peine psychologique et au mieux trouver une solution à vos angoisses.

Dans cette même logique, la thérapie comportementale et cognitive sera d'un appui très inéluctable.

Elle aura pour objectif d'isoler la ou les raisons du stress chronique, d'éliminer toute information négative et surtout reconstruire la confiance en soi.

Exercices de relaxation pour occuper l'esprit autrement

Faire des exercices nécessite une certaine concentration de l'esprit.

En d'autres termes, si l'esprit est occupé autrement, il aura à se focaliser sur une nouvelle priorité.

En conséquence, l'esprit se trouve délivré du stress chronique qui le maintenait.

Au nombre des exercices de relaxation, nous pouvons citer la respiration.

De façon banale, la respiration permet d'expirer tout gaz carbonique pendant que l'inspiration contribue à maximiser le gain d'oxygène.

Autrement dit, cet exercice aide à chasser toute pensée et émotion négative de l'esprit d'une part, et d'autre part d'y inviter les émotions et pensées positives.

Respiration comme solution durable contre tout risque de stress psychique chronique

En conclusion, rappelons que le stress est tout d'abord une réaction normale avant qu'elle ne devienne pathologique.

Aussi, ce stress dit normal est géré au quotidien par une régulation et une maîtrise de la respiration tel qu'un footballeur qui prend une grande bouffée d'oxygène avant de tirer un penalty dans un environnement de haut stress.

En tout état de cause, nous conseillons la respiration comme solution contre le stress psychique chronique, car c'est elle qui permet à l'individu de travailler sur lui-même et ainsi gérer par ses propres efforts ses états de stress.

Toute dépendance à une aide extérieure ne serait pas bénéfique pour l'individu sur le long terme.

Néanmoins, il n'y a pas plus meilleure dépendance que d'être autonome pour affronter toute situation.


Lire aussi :

Stress, palpitations et angoisses : comment calmer son coeur ?

Sylvothérapie : câliner un arbre pour réduire son taux de cortisol ?

Catégorie : Crise d'angoisse