Rédaction : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Pour votre santé, référez-vous obligatoirement à votre médecin.


L’hypertension artérielle est une maladie qui est de plus en plus présente dans le quotidien des Français.

La réalité qui y est inhérente est que la majorité des personnes qui en souffrent l’ignore.

Cet état de choses est source de complications qui peuvent s’avérer graves.

Tension artérielle élevée : comment soigner l’hypertension ?

Il est donc important que des dispositions personnelles soient prises pour soigner efficacement l’hypertension.

Comment soigner l’hypertension ? Éléments de réponse !

L’hypertension artérielle, un tueur silencieux

L’hypertension artérielle est définie comme une maladie chronique assez fréquente chez les personnes qui ont passés la quarantaine.

Elle est manifestée par l’augmentation anormale et pathologique de la tension dans les artères.

On parle d’hypertension quand la tension va au-delà de 140/90.

Quand elle va au-delà de 180/120, on est en présence d’un cas grave d’hypertension.

Il faut aussi savoir qu’elle ne présente pas de symptômes.

C’est pourquoi elle est considérée comme un tueur silencieux.

Quelques approches de solutions pour soigner l’hypertension

Pour soigner votre problème d’hypertension, plusieurs approches de solution s’offrent à vous.

La bonne gestion du stress

Le stress est une cause aggravante de l’hypertension artérielle.

En effet, mal gérer son stress peut provoquer cette maladie.

Aussi, les personnes sujettes à des épisodes de vive colère doivent apprendre à cultiver des comportements sains.

La bonne gestion de ces troubles est une piste sûre vers la guérison de l’hypertension artérielle.

La pratique des activités physiques de manière régulière

La pratique régulière d’une activité physique a un effet assouplissant sur les parois de différentes artères.

On note aussi l’augmentation de la capacité des vaisseaux sanguins à se dilater.

Cet état de choses a pour conséquence directe la baisse de la pression artérielle.

Avant de se lancer dans la pratique du sport curatif de l’hypertension il faut prendre des précautions médicales.

Les personnes ayant passé le cap de la quarantaine devront tester leur aptitude chez le médecin par une épreuve d’effort.

Pour un résultat probant, il faut choisir les sports d’endurance.

Il s’agit de l’aquabike, du VTT, la natation, la course à pied et la marche d’endurance.

Il est important de choisir des conditions modérées pour la pratique saine de ses activités.

Il faut prendre le soin de définir et d’appliquer un rythme soutenu et évolutif.

Le patient peut commencer avec deux séances de dix minutes par jour et arriver au bout d’un mois à une séance journalière d’une heure avec dix minutes de pause.

La pratique sportive est incompatible avec le tabagisme chronique.

Il faut savoir que la présence de la nicotine dans le sang est un vecteur de l’augmentation de la tension artérielle.

Une consommation modérée de l’alcool

Pour soigner l’hypertension artérielle de façon naturelle, la consommation de l’alcool doit être modérée.

En effet, l’alcool dans le sang a un effet de contraction sur les vaisseaux sanguins.

Ceci entraine alors une augmentation de la pression du sang dans les parois des artères.

Aussi, le nombre important des calories vides apportées par l’alcool entraine une prise excessive de poids.

La limitation idéale de consommation d’alcool est de deux unités pour les femmes et de trois unités pour les hommes.

La réduction de la quantité de sel consommée

L’excès de sel est l’une des caractéristiques de l’alimentation des personnes qui souffrent de l’hypertension.

En effet, l’excès du sel dans le sang est un vecteur de l’élévation du niveau de la pression du sang dans les artères.

Une consommation assez élevée de sel entraine donc une augmentation du volume du sang.

Il faut que la consommation journalière de sel soit limitée au maximum à 6 grammes en une journée.

Il faut aussi éviter ou réduire considérablement la consommation des aliments de charcuterie, les fromages salés, les biscuits servirent en apéritifs, etc.

Le pain et ses dérives comme les biscottes sont aussi limités à cent cinquante grammes par jour.

Bien que toutes les méthodes présentées ici soient très efficaces, savoir contrôler sa respiration est bien meilleur.

En effet, nombreuses sont les études qui ont permis de comprendre que les exercices aident les personnes atteintes de l’hypertension artérielle à vitre renouer avec la guérison.


Lire aussi :

TDAH adulte : comment gérer un trouble du déficit de l’attention ?

Test de QI : le stress impacte t-il votre intelligence ?

Catégorie : Santé