Rédaction : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Pour votre santé, référez-vous obligatoirement à votre médecin.


L’océan offre de nombreuses merveilles qu’il faut absolument découvrir.

À ce jour, l’humanité n’a toujours pas réussi à explorer la majeure partie des fonds marins.

C’est un véritable monde à découvrir, un univers à admirer.

Thalassophobie : comment vaincre sa peur de nager en eau profonde (mer) ?

Cependant, tout le monde ne peut profiter de l’océan et de sa beauté, car certaines personnes développent une peur bleue de la mer.

Elles ne peuvent donc pas nager en eaux profondes.

Êtes-vous sujet à cette peur ? Découvrez donc ce qu’est la thalassophobie et comment la vaincre.

La Thalassophobie : qu’est-ce que c’est exactement ?

La thalassophobie désigne la peur de la mer et des océans.

Contrairement à ce que l’on peut penser, c’est une phobie assez répandue bien qu’elle ne soit pas connue de tous.

De nombreuses personnes en souffrent sans connaître le mal dont il s’agit.

Il ne faut cependant pas confondre la thalassophobie à l’aquaphobie.

Cette dernière désigne la peur de l’eau tandis que la thalassophobie se rapporte uniquement aux eaux profondes et aux grands cours d’eau.

Une personne souffrant de thalassophobie peut donc aimer l’eau et se rendre régulièrement à la piscine par exemple.

Par contre, elle n’appréciera pas la plage ou le fait de se retrouver à proximité des cours d’eau profonds.

Il n’existe pas à proprement parler de causes conventionnelles de thalassophobie.

La peur des océans est parfois occasionnée par la peur liée aux animaux qui y vivent.

D’une part, Les thalassophobes ont peur de se retrouver face à un requin ou un calamar géant par exemple.

D’autre part, ce sont des traumatismes d’enfance et de mauvais souvenirs qui poussent certaines personnes à être effrayées par la mer.

Par ailleurs, la thalassophobie présente de nombreux symptômes.

Elle peut se manifester par :

  • l’angoisse,
  • le stress,
  • le vertige,
  • la nausée,
  • l’étourdissement,
  • les palpitations cardiaques,
  • les difficultés respiratoires et bien d’autres affections.

Elle peut aussi entraîner un inconfort émotionnel, une sensation de danger et un besoin de s’échapper qui dans le pire des cas engendrent une crise de panique.

Les traitements efficaces pour vaincre la thalassophobie

Comme toutes les autres phobies, la peur des eaux profondes peut se guérir.

Il existe aujourd’hui des traitements adaptés pour transcender sa peur.

Les thérapies cognitivo comportementales sont en effet très efficaces et peuvent aider à vaincre la thalassophobie.

Le but de la thérapie est d’étudier les réactions du patient face à sa peur.

Un traitement in vivo peut être choisi tout comme l’on peut préférer un traitement virtuel.

La démarche est simple : le patient est progressivement exposé à sa peur de façon rassurante et méthodique.

Ainsi, il apprend à s’en libérer et à la vivre avec beaucoup de sérénité.

La pratique du yoga est aussi vue comme un excellent traitement contre la thalassophobie.

Le principe directeur des exercices de yoga est la recherche du calme et de l’équilibre.

Cela peut donc grandement aider, car la peur imprime une grande angoisse, un stress et une perte de sérénité.

La respiration joue aussi un rôle majeur dans la lutte contre la peur de nager.

Grâce aux techniques de respiration, il est possible de neutraliser les manifestations de la thalassophobie.

Ainsi, l’on est moins vulnérable et avec un traitement basique, on parvient à aller au-delà de sa peur.

Limitante et parfois très violente, la thalassophobie peut causer de grands dommages si elle atteint un haut degré.

Heureusement, il existe des tests pour la diagnostiquer et des traitements pour la vaincre.

Les experts proposent aujourd’hui une belle variété de méthodes de traitements.

Celles-ci s’adaptent à chaque individu et n’ont pas toutes la même portée.

La respiration reste alors la meilleure solution contre la thalassophobie puisqu’elle lutte efficacement contre le stress.

Lorsque la personne atteinte de la peur des eaux profondes sait contrôler sa respiration, elle se préserve contre les crises et parvient à vite surmonter sa phobie.


Lire aussi :

Test de QI : le stress impacte t-il votre intelligence ?

Thanatophobie : comment vaincre la peur de la mort ?

Catégorie : Phobies