Rédaction : Loris Vitry (thérapeute holistique)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Pour votre santé, référez-vous obligatoirement à votre médecin.


L’aérophagie se définit comme le fait d'avaler de l’air.

Il s’agit d’une affection bénigne très répandue et tout à fait normale qui peut malgré tout, devenir très gênante.

Très souvent causée par le stress, elle peut entraîner des maux de ventre, des ballonnements et même des flatulences.

Aérophagie et stress comment s’en sortir

Symptômes, causes et personnes concernées

Les causes de l’aérophagie sont multiples.

Ce trouble digestif est avant tout, la résultante d’une mauvaise habitude alimentaire dont la consommation excessive de boissons gazeuses ou de chewing-gum.

Il peut également survenir lorsqu’on mange en parlant, en étant debout ou lorsqu’on ne prend pas bien son temps pour mâcher les aliments.

Les scientifiques attribuent à ce mal, des causes secondaires telles que l’hypersalivation, un dentier mal adapté, l’inhalation de la fumée de cigarette, le stress, l’anxiété et certaines maladies ou affections.

Il s'agit notamment des troubles intestinaux, de l’intolérance au lactose et de la constipation.

Dans tous les cas, elle se manifeste généralement par des douleurs abdominales plus ou moins atroces, une sensation d’indigestion, un sentiment de pesanteur dans l’estomac, des ballonnements, des éructations fréquentes et/ou des pets (flatulences).

Bien que dérangeante, elle n’est pas contagieuse et conduit rarement à des complications.

Cependant, elle mérite d’être traitée pour éviter le stress chronique.

Quelles sont les personnes les plus touchées par l’aérophagie ?

Il s’agit principalement des personnes atteintes de maladies chroniques (comme le diabète), les alcooliques, les sujets sédentaires.

Les personnes qui n’ont pas une alimentation équilibrée, les femmes enceintes et les personnes qui pratiquent des sports d’endurance de haut niveau sont également très exposées à ce risque.

Comment traiter cette affection bénigne ?

Avant tout, l’aérophagie n’est qu’une pathologie bénigne.

Elle ne nécessite donc pas de recourir à un traitement pointilleux ou particulièrement coûteux.

Toutefois, puisqu’elle peut paraître parfois gênante, il convient de chercher des astuces efficaces pour l’éviter.

À ce titre, il suffit d’adopter de bonnes habitudes alimentaires et un mode de vie bien régulé.

À cet effet,

  • évitez la consommation excessive de boissons gazeuses,
  • mangez doucement, mâchez bien et n’avalez pas trop vite,
  • ne prenez pas l’habitude de roter volontairement,
  • ne sucez pas votre pouce,
  • ne mâchez pas de chewing-gum et ne prenez pas de bonbons tout au long de la journée,
  • ne prenez pas de collations tout au long de la journée.

D'un autre côté, si le stress apparaît comme étant la cause de l’aérophagie, il peut être judicieux d’envisager des solutions antistress comme la détente, la sophrologie, la méditation, l’acupuncture, les exercices de respirations profondes, les massages ou le yoga.

Par ailleurs, les risques d’aérophagie peuvent être réduits en vivant dans un environnement moins stressant, en mangeant sainement et en se privant des aliments et des boissons mentionnés ci-dessus.

De plus, si vous avez tendance à être souvent stressé, évitez les excitants comme l’alcool, le café et le tabac qui accroissent non seulement l’anxiété, mais qui présentent également un impact négatif sur votre système digestif.

La médecine douce

Aussi, pour garantir une solution efficace sur le long terme, laquelle vous permettrait de lutter à la fois contre le stress et les troubles digestifs, le recours à la médecine douce est incontournable.

La médecine douce est composée de plusieurs branches, notamment l’homéopathie, l’aromathérapie, l’hypnothérapie, la naturopathie l’acupuncture, etc.

Ces options vous prendraient certainement beaucoup de temps et de l’énergie, mais elles s’avèrent très efficaces pour limiter les crises liées au stress et à la nervosité.

La respiration

Cependant l’une des solutions les plus simples et les plus efficaces pour remédier à l’aérophagie reste la respiration.

Vous n’êtes pas sans savoir que les soucis sont souvent générateurs de stress.

Un exercice de respiration profonde vous permettra de vous relaxer et d’oublier momentanément vos soucis.

Par conséquent, vous pourrez facilement éloigner les troubles digestifs comme l’aérophagie.

Au besoin, faites vous assister par un spécialiste pour un exercice de respiration bien mené.


Lire aussi :

Addiction aux jeux vidéos : comment arrêter de jouer ?

Alimentation anti-stress : quel aliment diminue le stress ?

Catégorie : Santé