Rédaction : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Pour votre santé, référez-vous obligatoirement à votre médecin.


L’angoisse de la mort ou encore la thanatophobie est un sentiment d’anxiété, d’inquiétude, de peur et de trouble lié à la mort.

Il s’agit d’une peur démesurée de la mort en général de celle de ses proches et de sa propre mort.

Si certains arrivent à enrayer la mort et s’allier de cette perspective inévitable, d’autres ont la phobie de mourir qui les empêche de vivre.

Comment l’expliquer et comment vaincre cette angoisse ?

Angoisse de mort comment vaincre la peur de mourir

L’angoisse de la mort qu’est-ce que c’est ?

Intrinsèque et indissociable de la vie, mourir est inévitable, tout être humain est destiné à connaître cette fin.

La peur de mourir est déclenchée souvent par un événement traumatisant.

Il peut s'agir de la perte d’un être cher, la vision d’un cadavre, la culpabilité exacerbée, les circonstances de vie (accident, vieillesse, maladie…) qui viennent montrer notre vulnérabilité et nous rappeler l’échéance ultime.

Cela est également créé par le fait que l’on craint le décès d’un proche, que l’on le pressent ou l’anticipe avant même que ne subvienne et on prend conscience du vide qui l’accompagnera.

La principale cause demeure quand même un excès d’anxiété.

Quels sont les symptômes de l'angoisse de la mort ?

L’angoisse de la mort peut toucher toutes personnes en âge d’avoir conscience de la signification réelle de la mort.

Elle est aussi présente de façon camouflée chez les personnes anxieuses qui souffrent de claustrophobie, d’agoraphobie, d’hypocondrie, etc.

Elle présente souvent les symptômes suivants :

  • dépression
  • repli sur soi panique lors de l’évocation de la mort,
  • insomnie,
  • la peur de ne pas se réveiller le lendemain
  • Impossibilité d’aller dans un hôpital, une morgue ou un cimetière
  • Anxiété pérenne à l’idée de décéder
  • Contournement de tout ce qui pourrait amener la mort ou mettre en danger (conduite automobile, faire du sport, nager, voyager, etc.).

Cette pathologie empiète sur la qualité de vie de ceux qui sont sujets.

Heureusement, il existe des solutions pour vaincre cette angoisse.

Quelques astuces pour vaincre la peur de mourir

L’angoisse de la mort ne nécessite pas vraiment une prise en charge spécifique.

Toutefois, quand elle devient récurrente et perturbe la vie quotidienne de la personne qui en est sujette, cette dernière doit avoir recours à une psychothérapie pour traiter cette phobie.

La respiration tactique

Il est également possible de faire quelques exercices de relaxation et de respiration.

Lorsqu’on a une crise d’angoisse, la respiration augmente de façon désordonnée et on a l’impression de s’étouffer.

Une respiration trop rapide engendre une hyperventilation et aggrave le stress mais respirer lentement et de façon contrôlée permettra de normaliser l’esprit et le corps.

Une « respiration tactique » aide à contrôler les émotions et les pensées, à se concentrer et surtout à gérer le stress en quelques secondes.

La Thérapie Cognitive et Comportementale

Dans la multitude de propositions qui s'offrent à vous, figure la Thérapie Cognitive et Comportementale (TCC).

Elle consiste à faire un travail en profondeur sur soi-même pour comprendre l’origine des symptômes.

Le but est de diminuer ou de supprimer les symptômes qui accompagnent la phobie.

La personne sera confrontée progressivement aux  situations qui déclenchent la peur jusqu’à ce qu’elle parvienne à les dompter.

La TCC consiste également à amener la personne à en parler en groupe car cela permet de dédiaboliser la mort et la personne angoissée parvient à dépasser sa mélancolie.

Elle peut soulager les personnes atteintes en quelques mois.

En outre, il est recommandé de faire recours aux médicaments anxiolytiques de façon ponctuelle pour apaiser les symptômes de l’anxiété lorsque la personne doit faire face directement à l’élément déclencheur de la phobie.

Se Référer à un thérapeute pour un suivi est conseillé.

Cependant, gardez à l’esprit qu’avoir peur de mourir, de perdre un être cher est un sentiment normal et humain mais en souffrir quotidiennement constitue un véritable problème pour la personne.

Il est important de recourir à des méthodes pour juguler ce mal car il empêche la personne de vivre sa vie normalement.

La meilleure technique est celle relative à la respiration car elle est naturelle, non coûteuse et permet d’apaiser les poussées de stress aigu et les crises de panique.


Lire aussi :

Alimentation anti-stress : quel aliment diminue le stress ?

Angoisse et peur au travail : comment vaincre l’ergophobie ?

Catégorie : Phobies