Rédaction : Loris Vitry (coach personnel)
Supervision : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Pour votre santé, référez-vous obligatoirement à votre médecin.


Le stress peut avoir de nombreux effets sur le corps, allant du manque de sommeil, à la perte d’appétit.

Parfois, il provoque aussi des symptômes bien plus dérangeants, au point qu’il devient difficile de les ignorer.

C’est le cas par exemple du tremblement des paupières, appelé aussi « fasciculation ».

Par quel moyen arrêter cela lorsqu’il est dû au stress ?

Comment arrêter le tremblement des paupières lié au stress ?

Le stress : une cause très fréquente du tremblement des paupières

De manière générale, le stress est la cause la plus fréquente des tremblements des paupières.

En effet, lorsqu’une personne est sous pression, la totalité de ses muscles se met dans un état d’alerte.

C’est également le cas pour les muscles de la paupière.

Ainsi, des impulsions nerveuses lui sont transmises régulièrement.

Ces derniers vont alors se contracter à une fréquence inhabituelle.

De plus, la peau autour des yeux est très fine.

C’est la raison pour laquelle les tremblements se ressentent de façon plus intense.

Autres troubles causés par le stress qui peuvent aboutir au tremblement des paupières

Le stress de la vie quotidienne peut provoquer de nombreux symptômes, comme le manque de sommeil ou une fatigue générale.

Ce sont des facteurs qui sont en mesure de déclencher le phénomène de tremblement des paupières.

Surtout si vous passez aussi beaucoup de temps devant des écrans, ce qui est le cas de tout le monde pratiquement.

Par ailleurs, le stress peut aussi parfois pousser une personne à consommer beaucoup de substances excitantes.

C’est le cas de la caféine, du tabac, ou encore de l’alcool.

Ces derniers sont aussi des facteurs qui influencent l’excitation des muscles des paupières.

En outre, certains médicaments, dont ceux qui servent à traiter l’épilepsie et les maladies mentales, peuvent également en être la cause.

Quelles sont les solutions pour arrêter le tremblement des paupières ?

Jusqu’à ce jour, il n’existe aucun traitement médical pour le tremblement des paupières lié au stress.

Cependant, il est possible d’agir en éradiquant les facteurs qui peuvent être susceptibles de provoquer le phénomène.

Pour commencer, vous pouvez vous détendre autant que possible et préserver votre sommeil.

Il est par exemple conseillé de recourir à des massages ou de l’acupuncture.

Pour réduire le stress, vous pouvez également :

  • opter pour le yoga,
  • faire de la lecture,
  • pratiquer une activité physique,
  • ou tout simplement discuter avec vos amis et vos proches.

Par ailleurs, afin de prévenir ce désagrément qui peut survenir à tout moment, pensez à vous éloigner des facteurs stressants et excitants.

En l’occurrence, le tabac, le café, la fatigue, etc.

Cela vous permettra de prévenir les spasmes.

Si vous passez trop de temps devant les écrans, pensez à faire régulièrement des pauses.

Enfin, couchez vous tôt, si nécessaire, confiez-vous à un proche ou à un thérapeute.

Si jamais malgré l’élimination des facteurs déclencheurs, le tremblement persiste pendant plusieurs semaines, n’hésitez pas à consulter un médecin.

Ce dernier pourra alors vérifier s’il s’agit bel et bien d’une simple fasciculation ou non.

Le médecin pourra également établir un diagnostic d’exclusion dans lequel il éliminera les autres causes possibles (comme une autre pathologie plus sévère).

Ainsi, il est possible de faire un électromyogramme qui servira à montrer ce que l’on nomme des « potentiels de fasciculations ».

On peut aussi réaliser des tests d’effort à la recherche d’une éventuelle faiblesse musculaire.

La respiration est la meilleure solution contre le stress

La respiration s’adapte toujours aux circonstances d’une manière propre à chacun.

Ainsi, votre façon de respirer est comme un reflet passionnant de vous-même, ainsi que de votre relation au monde.

En cas de stress, il est donc très important de savoir respirer correctement.

Pour pouvoir l’évacuer pleinement, il faudra inspirer et expirer profondément, de manière à oxygéner les tissus au maximum.

Cela permettra de libérer la cage thoracique qui emmagasine de nombreuses émotions négatives telles que la peur.

En bref, une bonne respiration permet de relâcher efficacement les tensions.


Lire aussi :

Comment arrêter les impatiences dans les jambes ?

Comment arrêter ou retarder la maladie d’Alzheimer ?

Catégorie : Crise d'angoisse